Développement moteur

0-12 mois

Tout d’abord, il est important de mentionner que chaque enfant se développe à son propre rythme et que les éléments décrits ci-dessous sont des normes de références que les experts ont établies en faisant des moyennes globales.

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte dans le développement moteur d’un enfant (tempérament de l’enfant, sources et fréquences de stimulation, problèmes lors de la grossesse ou de l’accouchement, environnement familial, etc.) et chacun de ses facteurs peut influencer positivement ou négativement le développement d’un enfant.

Il est donc possible que votre enfant marche à 4 pattes à 11 mois au lieu du 9 mois conventionnel. Cela ne voudra pas nécessairement dire qu’il présente un retard de développement moteur. En physiothérapie, nous regardons plutôt si l’enfant a les pré-requis nécessaires pour pouvoir passer à une étape de développement plus avancée. S’il n’a pas les pré-requis, nous travaillerons alors en physiothérapie afin de lui fournir une aide supplémentaire pour qu’il se développe harmonieusement. Il est également important de noter que c’est entre 7 et 10 mois qu’on voit la plus grande variabilité dans le développement moteur des enfants.

Voici les grandes étapes du développement moteur de l’enfant de 0 à 5 ans :

1 MOIS :Votre-bebe-a-entre-1-et-2-mois_visuel_ctnt

Sur le dos, bébé tourne la tête vers la lumière et les objets contrastes noir et blanc. Il donne des coups de pieds dans les airs.

Sur le ventre, il décolle le nez pour pouvoir tourner la tête des deux côtés. La tête est le plus souvent tournée sur le côté.

À cet âge, il dort encore beaucoup, même le jour.

2 MOIS :open-uri20120901-14651-wpk7iv

Sur le dos, bébé suit des yeux les objets et lumières en tournant la tête d’un côté comme de l’autre. Il est beaucoup plus éveillé et les yeux sont à la recherche d’objets. Il donne encore des coups de pieds. Bébé a encore de la difficulté à maintenir sa tête au centre; elle est encore plus souvent tournée d’un côté ou de l’autre.

Sur le ventre, il soulève sa tête à 30-45 degrés de l’horizontal.

3 MOIS :

Sur le dos, bébé amène les mains vers le centre (sur son ventre), ce qui favorise l’exploration de son corps. Il commence à bien tenir sa tête au centre et à pouvoir rentrer le menton pour regarder un objet sur son ventre. Ses mains sont généralement ouvertes. Il réussit à tenir un hochet dans sa main, mais ne sait pas encore quoi en faire.

Couché sur le ventre, il soulève la tête entre 45 et 60 degrés de l’horizontal et prend un appui sur les avant-bras pour quelques secondes. Il est capable de maintenir sa tête au centre lorsqu’il est sur le ventre.
Il peut accidentellement tourner du ventre au dos.

4 MOIS :

Bébé joue avec ses mains et peut toucher ses genoux. Il est capable de prendre un objet en hauteur avec l’aide de ses deux mains. La tête est bien centrée et peut bouger dans toutes les directions. Il porte tout à sa bouche.

Il commence à pouvoir se tourner sur le côté en pliant les jambes vers son abdomen. Il n’a pas encore la force nécessaire pour se tourner complètement sur le ventre.

Sur le ventre, il se soulève sur les avant-bras et fait de légers transferts de poids. La tête est redressée à 90 degrés de l’horizontal.

Il peut arriver qu’il tourne du ventre au dos, mais cela est produit par accident à cause d’une rotation trop grande de la tête.

5 MOIS :76

Sur le dos, bébé amène les pieds à la bouche. Il parvient à se tourner sur le côté et tient fermement des objets dans ses mains. Il utilise habituellement ses deux mains pour prendre un objet. Sur le dos, il peut aussi se pousser avec l’aide de ses pieds pour soulever son bassin.

Sur le ventre, il se tient sur les mains ou les avant-bras et redresse la tête complètement. Dans cette position, il peut également faire des transferts de poids et se balancer doucement d’un côté à l’autre.

Il réussit généralement à tourner du ventre au dos, mais c’est encore le plus souvent de façon accidentelle.

En position assise, il commence à pouvoir tenir la position quelques secondes lorsqu’il est appuyé sur ses mains vers l’avant.

6 MOIS :78

Il roule du dos au ventre et aime habituellement être sur le ventre. Dans cette position, il peut libérer une main pour prendre un objet placé près de lui. Il lui arrive même parfois de pivoter ou de reculer.

Bébé est capable de rester couché sur le côté et de jouer dans cette position. Il aime moins se retourner sur le dos parce que la position sur le ventre est sa préférée.

Votre enfant se tient assis seul avec appui des mains et surveillance des parents. Il lui arrive fréquemment de tomber sur les côtés ou vers l’arrière.

7 MOIS :79

À cet âge, bébé bouge plus pour explorer l’environnement au lieu de se contenter de prendre les jouets qu’on lui donne.

Il ne reste pas longtemps sur le dos parce qu’il aime être sur le ventre et se déplace en pivotant ou en rampant.

Il tient la position assise sans appui et est capable de jouer dans cette position.

Il peut parfois commencer à se mettre à 4 pattes et se balancer.

8 MOIS :73

Bébé ne reste plus sur le dos, il se tourne sur le ventre et aime bien s’asseoir ou se mettre à 4 pattes pour jouer. Il joue moins sur le ventre qu’à 7 mois parce qu’il préfère la position assise.

Bébé se met à 4 pattes, tient la position et se déplace dans cette position.

Il se tient assis le dos droit les jambes allongées et peut prendre la position 4 pattes à partir de la position assise. Il commence à pouvoir relâcher volontairement les objets; il les manipule, les transfère d’une main à l’autre et peut les relâcher dans un seau. Il réussit à cogner deux objets ensemble.

L’enfant peut réussir à se tirer debout avec l’aide de ses bras et un sofa par exemple. Il peut également tenter de grimper sur un petit banc ou dans les escaliers, mais il n’a pas encore conscience du danger. Une surveillance étroite est donc essentielle.

9 MOIS :71

Plusieurs variantes peuvent être observées à cet âge chez les enfants. Selon qu’un enfant est plus moteur ou plus observateur, deux enfants avec les mêmes habiletés ne démontreront pas les mêmes activités et le même stade de développement.

Généralement, bébé se déplace à 4 pattes facilement.

Il peut tenir la position à genoux s’il se tient à un meuble ou un petit banc. Il peut essayer de grimper sur un petit banc ou dans les escaliers, mais il n’a pas encore conscience du danger. Une surveillance étroite est donc essentielle.

Il se lève debout avec un appui des mains sur un meuble, marche latéralement à un meuble et se tient debout avec appui d’une ou deux mains. C’est souvent sa position préférée. À partir de la position debout, il commence à apprendre à se rasseoir avec contrôle.

En position assise, il reste rarement dans une position statique et s’amuse à relâcher des jouets et à les laisser tomber au sol. Il arrive à cet âge que les enfants utilisent la position assise en W. Bien qu’il soit normal de prendre cette position quelques fois, elle ne devrait pas être utilisée fréquemment car cette position exagère la rotation des hanches et peut même créer de l’instabilité des genoux. Il faut donc corriger l’enfant lorsqu’il prend cette habitude et ramener ses jambes vers l’avant.

10-11 MOIS :

À cet âge, un enfant aime bien manipuler les jouets ainsi que vider et remplir un contenant. Il commence à pointer avec son index.

Il change beaucoup d’une position à l’autre (assis, 4 pattes, debout, accroupi, à genoux, etc).

Le 4 pattes reste son mode de locomotion principal et il grimpe maintenant facilement dans les escaliers et sur un petit banc. Il commence à prendre conscience du danger pour reconnaître quel objet est trop haut pour grimper et lequel ne l’est pas.

Il peut maintenant tenir à genoux sans support des mains.

Il joue également en position debout avec un appui d’une main pour contrôler son équilibre. Parfois, il peut se tenir debout avec le tronc appuyé sur un meuble et manipuler un objet avec ses deux mains. Il est capable de s’accroupir pour aller chercher un objet au sol.

1 à 5 ans

12 MOIS :

Bébé joue en position accroupie et commence à redescendre après avoir grimpé sur un petit banc.

Il retourne encore à 4 pattes lorsqu’il veut se déplacer rapidement.

Il se lève debout avec ou sans appui et commence la marche autonome. La marche autonome survient entre 12 et 18 mois selon les étapes de développement acquis par l’enfant. Il est important de mentionner que certains bébés marcheront à 10 mois et d’autres à 15-16 mois selon le tonus propre à chaque enfant, ses stimulations extérieures, son expérience personnelle, son caractère et plusieurs autres facteurs. Comme mentionné plus tôt, l’important est que chaque enfant réussisse les étapes de développement précédentes avant d’en débuter une autre.

13-15 MOIS :273

Bébé continue à développer la marche sans appui. Il arrive à transporter des objets dans ses mains. Les chutes sont souvent encore nombreuses à cet âge, mais l’enfant se fait rarement mal, car il apprend à bien tomber et il a bien acquis les réactions de protection.

Il est important que bébé développe bien les muscles de ses pieds afin que l’arche de ses pieds se forment (l’arche sera complète vers 4-5 ans). Pour se faire, la meilleure solution est de faire marcher votre enfant pieds nus sur le plancher, dans le gazon ou dans le sable. Les chaussures rigides ne sont pas nécessaire à cet âge puisque ces dernières peuvent rendre le pied « paresseux » et les muscles des pieds ne travailleront pas assez s’ils sont « emprisonnés » dans un soulier toute la journée.

Il peut jouer en position accroupie.

Il arrive qu’il se déplace encore à 4 pattes lorsqu’il désire se déplacer plus rapidement.

18 MOIS :0002708449768_215X215

Les enfants de cet âge sont habituellement capables d’enjamber un petit obstacle (hauteur d’environ 5cm) sans tomber. Ils transportent des objets en marchant, commencent la marche à reculons et amorcent la course (ressemble d’avantage à une marche rapide).

Ils grimpent seuls les escaliers en se tenant à la rampe avec une ou les deux mains et les descendent soit à 4 pattes, sur les fesses ou debout latéralement en s’appuyant sur la rampe avec les deux mains.

Ils sont capables de s’asseoir seul sur une petite chaise ou une chaise d’adulte.

Ils montent et descendent seul d’un camion à roulettes.

24 MOIS :

L’enfant est maintenant capable de courir et de se freiner sans perdre l’équilibre ou tomber.

Il tient quelques secondes sur la pointe des pieds et frappe maintenant un ballon avec le pied sans se tenir. Il commence à lancer un ballon avec ses deux mains.

Concernant les escaliers, il est capable de les monter et de les descendre seul en se tenant à la rampe d’une main sans alterner les pieds.

Il commence les sauts sur place et saute de la dernière marche d’escaliers un pied qui devance l’autre.

3 ANS :272

L’enfant court en changeant de direction, en contournant les obstacles et en montant ou descendant des pentes.

Il se tient momentanément sur un pied le temps que ses parents l’aide à enlever ses bas par exemple.

Il monte les escaliers avec appui d’une seule main en alternant les pieds, mais les descend avec un appui sans alterner les pieds.

L’enfant est maintenant capable de se déplacer en tricycle et de le diriger et aime beaucoup grimper dans les modules au parc. Il saute désormais de la dernière marche d’escaliers les deux pieds en même temps et fait plusieurs sauts successifs sur deux jambes.

Il lance bien le ballon et l’attrape occasionnellement.

4 ANS :

À cet âge, un enfant peut tenir en équilibre sur un pied pendant environ 5 secondes.

Il monte et descend les escaliers sans appui en alternant les pieds.

Il arrive à sauter les deux pieds en même temps dans des cerceaux et peut réussir de 1 à 5 sauts consécutifs sur un pied. Il saute de la hauteur d’un petit banc ou d’une chaise d’adulte.

Avec un ballon, il est capable de le lancer et de l’attraper avec ou sans rebond et commence à lancer et attraper une balle de tennis. Il peut également le frapper avec un pied.

Il conduit une bicyclette avec les petites roues stabilisatrices et adore grimper dans les modules de jeux au parc.

5 ANS :

L’enfant de cet âge peut tenir en équilibre sur un pied entre 5 et 10 secondes.

Il fait de 5 à 10 sauts sur un pied, il peut jouer à la marelle et sautille sur place.

Il commence le vélo sans petites roues stabilisatrices et est maintenant capable de faire partie d’une équipe sportive et de comprendre les règles du jeu.

Il lance et attrape une balle de tennis avec ou sans rebond.