Stuardo Bonilla

Stuardo Bonilla Duque

Kinésiologue


Cliniques :

Stuardo est kinésiologue diplômé de l’Université du Québec à Montréal et membre de la Fédération des Kinésiologues du Québec (FKQ) depuis 2015.

Il pratique principalement à la clinique du Gym du Plateau.

Formations continues :
  • Formation d’entraîneur spinal avancée : Exercices thérapeutiques pour le dos et membres supérieurs avec Jean-François Harvey et François Thibault (http://www.spinalmouvement.com)
  • Interventions stratégiques auprès des personnalités difficiles – Niveau 1 avec Julie Desrosiers
  • Classification des lombalgies
Champs de pratique :
  • Course à pied
  • Enfants (7 à 18 ans)
  • Personnes âgées
  • Santé mentale
  • Troubles neurologiques
Intérêts :

Je travaille dans le domaine de la kinésiologie depuis 2013. Étant un athlète et un joueur de soccer de haut niveau depuis plusieurs années,  j’ai découvert ma passion  pour la réadaptation en conséquence des blessures et traitements que j’ai vécus lors de ma carrière sportive. J’ai eu l’opportunité d’intégrer l’équipe de PhysioExtra premièrement en tant que stagiaire pour ensuite débuter ma profession de kinésiologue à la fin de mon baccalauréat. De plus, j’ai également complété un stage en réadaptation cardiaque au Centre EPIC de l’Institut de Cardiologie de Montréal. Mes forces au niveau de la compréhension biomécanique et mon attention envers les clients sont de purs atouts afin de favoriser leur réintégration, tant au travail que dans leur vie quotidienne.

Réalisations professionnelles :
  • Préparateur physique d’équipes de soccer AAA (2008-2012)
  • Joueur de soccer de la Première ligue de soccer du Québec (PLSQ)(3e division professionnel au Québec)
  • Joueur de futsal semi-professionnel de la Première ligue de futsal du Québec (PLFQ) (champion du Québec 2015, finaliste championnat canadien 2015 et sélection équipe du Canada 2016)
Liens et lectures recommandés :
  • L’entraînement SPINAL, Jean-François Harvey
  • Les exercices qui vous soignent, Dr. Jean Drouin, Denis Pedneault et Roberto Poirier