Maladie neuromusculaire

Selon le site internet du centre de réadaptation Marie-Enfant du CHU Ste-Justine : « Les maladies neuromusculaires sont des maladies génétiques, dégénératives et souvent héréditaires. Elles touchent principalement l’unité motrice, c’est-à-dire les neurones moteurs de la moelle épinière, les nerfs périphériques, la jonction neuromusculaire ou le muscle. Quelle que soit leur forme, elles ont pour effet de perturber le mouvement. L’aspect dégénératif doit toujours être pris en considération étant donné son impact évolutif sur la réalisation des habitudes de vie et sur les réactions émotives qu’elles peuvent susciter tant chez l’enfant présentant une maladie neuromusculaire que chez ses proches (parents, fratrie, etc.) » ©2006-2015 CHU Sainte-Justine.

Pour de l’information supplémentaire sur les maladies neuromusculaires, veuillez consulter le site internet suivant : https://readaptation.chusj.org/fr/Programmes-de-readaptation-specialises/Maladies-neuromusculaires ou le livre : Les maladies neuromusculaires chez l’enfant et l’adolescent, sous la direction de Sylvie D’Arcy, Yves Brousseau, Hélène Paré, Michel Vanasse, Éditions du CHU Ste-Justine, 2004.

Quel est le rôle du physiothérapeute?
Le physiothérapeute joue un rôle dans le maintien des amplitudes articulaires, de la souplesse et de la force le plus longtemps possible selon le diagnostic du patient. Le but premier est de maintenir le plus longtemps possible la condition fonctionnelle et la participation aux activités sociales de l’enfant étant donné le caractère dégénératif des maladies neuromusculaires.