Auteur: Émilie Chabot

Physiothérapeute

Voir mon profil

vertige2

La physiothérapie et le traitement des vertiges

Vous vous réveillez le matin et vous ne pouvez vous lever. Le plancher et le plafond se confondent. Bien souvent, la nausée et les vomissements s’en mêlent ! Pourtant, vous n’êtes même pas sorti du lit ! Voici le tableau bien fréquent qui atteint les personnes souffrant de vertiges et ce, sans qu’ils n’aient eu besoin de faire un tour de manège à La Ronde !

Tout ça provient d’un tout petit organe situé dans l’oreille interne qui s’appelle le système vestibulaire. Ce dernier permet de détecter les mouvements de la tête et il est un des trois systèmes responsables de l’équilibre collaborant avec les muscles et la vision. Les causes affectant de ce système sont variables, mais les plus fréquentes sont les vertiges positionnels paroxystiques bénins (communément appelé VPPB), les labyrinthites/neuronites, les blessures au cou, la prise de médicaments ainsi que les commotions cérébrales.

L’approche vestibulaire en physiothérapie est encore trop peu connue ! Elle a un vaste champ d’expertise qui permet de détecter l’origine du problème et de traiter efficacement les vertiges. De plus, cette approche traite aussi les troubles de l’équilibre et d’une certaine façon, les troubles visuels qui sont occasionnés par le système vestibulaire. Cette approche est fréquemment utilisée en collaboration avec un médecin ou un O.R.L. Même le pharmacien peut être impliqué lorsque la cause provient d’un médicament.

Chez les personnes âgées ou chez les patients atteints de perte d’autonomie, les vertiges  sont une cause bien trop fréquente de chutes et de blessures graves. Cette approche est sans danger. Fait intéressant : la cause la plus fréquente de vertige est le vertige positionnel (VPPB) qui peut être traité en très peu de temps en physiothérapie, vous évitant ainsi bien des soucis!

Comme je me plais souvent à dire à mes patients : Répandez la bonne nouvelle ! Les vertiges, ça se traite en physio !


Laisser un commentaire