acupuncture

Puncture physiothérapique avec des aiguilles sèches

 

La puncture physiothérapique avec des aiguilles sèches en physiothérapie consiste en l’introduction locale d’une aiguille sèche (sans intrusion d’un liquide) au niveau sous-cutané jusqu’à intramusculaire, au site d’une fibre musculaire tendue (point-détente). Cette technique permet un relâchement réflexe du muscle et permet un rétablissement de la circulation sanguine locale qui est souvent perturbée (hypoxie).

Puncture physiothérapique avec des aiguilles sèches aide à :
  • Renverser certains aspects de la sensibilisation centrale (concept d’amplification d’un signal sensoriel douloureux au niveau de la moelle épinière), mais aussi de la douleur locale et référée
  • Améliorer l’amplitude articulaire
  • Augmenter l’activation musculaire en plus de modifier l’environnement chimique des point-détentes
  • Améliorer la vascularisation
  • Inhiber la réaction inflammatoire

En bref, l’utilisation d’aiguilles sous le derme peut être utilisée comme modalité de traitement efficace pour plusieurs conditions orthopédiques telles :

  • Tendinopathie / bursopathie
  • Hernie discale lombaire avec ou sans sciatalgie
  • Maux de tête et migraines
  • Douleurs chroniques
  • Fasciites plantaires
  • Entorses cervicales et lombaires
Distinction entre cette approche et l’acupuncture

La puncture physiothérapique avec des aiguilles sèches cible principalement la diminution de la douleur par le relâchement musculaire, le contrôle du processus inflammatoire ainsi que la modification des schèmes de stimulation du système nerveux. Elle est basée sur des principes anatomiques de la médecine occidentale et moderne et se réfère aux concepts neurophysiologiques du corps humain.

Pour sa part, l’acupuncture s’appuie sur des fondements de la médecine traditionnelle chinoise, par l’introduction d’aiguilles sèches le long de méridiens (canaux) énergétiques et ainsi rééquilibrer le Chi (conception orientale de l’énergie vitale), afin de traiter diverses conditions telles que des troubles du système digestif, respiratoire, endocrinien, circulatoire, urinaire, reproducteur et certains troubles généraux (fatigue, stress, anxiété, migraines, insomnie, etc.)

Ainsi, quoi que les deux techniques se ressemblent beaucoup de par leur utilisation, chacune se distingue de par leur concept théorique.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter nos professionnels dans l’une des cliniques suivantes :

Lina Khy

Lina Khy
Physio Extra Blainville Centre
450.508.6184

Alexis Lasalle

Alexis Lasalle
Physio Extra Terrebonne
450.477.9931