Auteur: Simon Desrosiers

Physiothérapeute

Voir mon profil

Déménager sans se faire mal au dos, pas nécessairement une utopie!

Le 1er juillet, la fête du Canada, la journée nationale du déménagement, approche à grands pas. Le soleil plombe, les tarifs de location de camions sont à leur apogée, de nouveaux visages apparaissent dans le voisinage. Une certaine fébrilité entoure la saison des changements d’adresse également connue sous le nom de  « saison du dos barré ». Vous ne déménagez pas vous-même, mais vous regrettez d’avoir certains amis qui emménagent au 3e étage et qui vous ont malheureusement aidé alors que c’était votre tour l’année dernière. Deux options s’offrent à vous : 1- trouver le meilleur prétexte possible pour être absent ou encore, 2- lire attentivement les 7 conseils ci-dessous pour éviter d’être plié en deux pour le reste de l’été!

Sollicitez davantage vos jambes

Impossible de passer à côté du bon vieux conseil ergonomique universel : le classique fléchissement des genoux, c’est-à-dire forcer avec les jambes et non avec le dos. Un peu cliché, mais en effet, garder un léger creux dans le bas du dos et solliciter davantage les jambes constituent des stratégies physiquement plus éprouvantes, mais qui diminuent de beaucoup le stress occasionné à la région lombaire par les vigoureux efforts en soulèvement de charges qui appartiennent plus à la norme qu’à l’exception lors de cette activité estivale. Par ailleurs, traitant de mouvement à risque pour le dos, il est primordial d’éviter les mouvements associant la flexion à la rotation du tronc qui constituent la pire combinaison.

Prenez garde aux objets plus légers

Méfiez-vous des boîtes de mouchoirs ou des crayons qui traînent sur le sol. Ce n’est pas parce qu’un objet est léger qu’il ne faut pas faire attention. Contrairement à l’état d’alerte qui règne au sein des muscles avant de faire un effort intense, on a moins tendance à contracter les abdominaux qui jouent un rôle clé dans la stabilisation du dos et  à  respecter le conseil #1 dans une pareille situation. Vous seriez surpris de voir la quantité de gens qui se retrouvent en clinique de physiothérapie avec le dos barré pour un incident aussi banal que de soulever un objet léger comme une plume.

Utilisez un tabouret ou un escabeau

Utiliser un tabouret pour limiter les mouvements répétés des bras au-dessus de la tête. Non seulement vos épaules vous remercieront, mais ces mouvements répétés favorisent l’apparition de douleur et de tension musculaire dans la région dorsale.

Évitez les mouvements répétitifs

Si la chose est possible, varier les tâches en faisant des rotations à intervalles réguliers permet de solliciter des muscles et des articulations différentes, ce qui est moins éprouvant pour le dos. Une autre stratégie des plus efficaces consiste à prendre des pauses pizzas plus fréquentes!

Favorisez le travail d’équipe

Bien souvent, les déménagements se déroulent à un rythme effréné. Impatient de voir la fin de ce calvaire, on pourrait être tenté de déplacer des objets lourds et/ou encombrants seul plutôt que d’attendre de l’aide. Dites-vous que si vous vous posez des questions du genre : est-ce trop lourd pour que je l’apporte seul?  Et bien, vous avez votre réponse! N’hésitez pas à unir vos forces  pour soulever les charges plus importantes ou qui offrent de moins bonnes prises. Afin que le tout se déroule dans l’harmonie, il est également essentiel d’avoir une bonne communication avec votre partenaire.

Utilisez le matériel approprié

L’usage de courroies de déménagement offre une meilleure prise pour les objets plus lourds, limite le recours à certaines contorsions et permet en plus de solliciter des groupes musculaires plus forts. Une blessure peut survenir lorsqu’un objet est échappé et que l’on tente de freiner ou de retenir sa chute, ce qui peut être évité avec le matériel approprié.

Portez une ceinture lombaire

Le port d’une ceinture de stabilisation lombaire n’est pas garante de succès à 100%. Elle offre tout de même un certain support pour le bas du dos. À encourager particulièrement si vous souffrez d’une condition douloureuse préexistante à la région lombaire. Malgré le port de la ceinture lombaire, il est primordial de suivre les autres recommandations. EN AUCUN CAS, ELLE NE SE SUBSTITUE À UNE BONNE ERGONOMIE!

Si vous avez été incapable de trouver une excuse suffisante pour vous sauver de la corvée du déménagement de votre ami(e), consolez-vous, il s’agit d’une occasion en or pour vous faire des jambes de rêves!