Une hernie discale, qu’est-ce que c’est?

Pour comprendre la hernie discale, il faut avant tout savoir deux ou trois petites choses :

  • La colonne vertébrale est composée de vertèbres, de ligaments et de disques.
  • Ces disques sont composés d’anneaux fibreux, et d’un noyau gélatineux. Lorsque vous bougez, les fibres de l’anneau s’étirent pour permettre une amplitude de mouvement. Le noyau est rempli d’eau et sert d’amortisseur de la colonne lors des chocs et vibrations.

La hernie discale, c’est une faiblesse dans l’anneau : les fibres s’écartent pour laisser une portion de la gelée de l’intérieur des anneaux s’infiltrer entre les fibres. C’est de là que viennent l’engourdissement, la douleur et la sensation de brûlure. Avant de parler de hernie discale, on parle de protusion. La protusion peut amener une douleur au dos et/ou dans les deux jambes. Certains mouvements peuvent augmenter ou diminuer la douleur. Le but d’une thérapie, dans ce cas, c’est de diminuer la compression occasionnée par le noyau et ramener les symptômes vers le dos, l’origine des douleurs, sensations de brûlure ou engourdissements.

Les personnes de 25 à 40 ans ont plus de risque d’avoir une hernie discale symptomatique (qui cause des douleurs). Les gens assis pour de longues périodes, ceux qui lèvent beaucoup de charges lourdes, ceux penchés vers l’avant ou ceux qui font des efforts de torsion sont plus susceptibles de contracter une hernie discale. C’est souvent l’accumulation qui en est responsable. Votre thérapeute pourra vous enseigner de meilleures habitudes de mouvement afin de prévenir les récidives et de gérer les douleurs.

La bonne nouvelle, c’est que l’on guérit d’une hernie. Certaines thérapies peuvent aider à accélérer le processus. L’accompagnement d’un professionnel est important, puisqu’il vous aidera à progresser selon vos symptômes et vous guidera dans votre réadaptation.

Alors, quels sont les traitements? La chirurgie n’est pas le seul moyen pour soulager vos douleurs. D’ailleurs, elle est rarement recommandée. Une approche active et une prise en charge rapide par un professionnel, voilà le meilleur moyen de retourner à vos activités sans douleur et rapidement.

Dans tous les cas, la hernie discale n’est pas une fatalité, et elle se traite. N’hésitez pas à nous poser vos questions en commentaire, ou à nous contacter!