Typical pain in a male jogger`s achilles tendon. XXL size image.

La douleur au tendon d’Achille, tendinite ou tendinose?

La douleur au tendon d’Achille peut causer un inconfort assez important. Elle surgit souvent quand le tendon est mis à contribution… Voici deux mises en situation qui décrivent bien la tendinopathie du tendon d’Achille, un ensemble de problèmes reliés au tendon. Dans cette catégorie, on y retrouve la tendinite et la tendinose.

Mme Tremblay, 35 ans

Par un beau dimanche après-midi, Mme Tremblay part pour son 5 km de course à pied habituel. Après quatre kilomètres, elle se sent au sommet de sa forme et décide de poursuivre son effort sur deux autres kilomètres, en augmentant sa vitesse. Lors du dernier sprint final elle ressent un léger inconfort au talon, mais rien d’inquiétant. C’est la première fois qu’elle court plus de 5 km. Le lendemain matin dès les premiers pas, elle ressent une vive douleur au niveau du tendon d’Achille.

C’est une tendinite. La cause? Un stress trop important pour la capacité de son tendon à absorber les 2 derniers km de course. S’en suit alors une phase inflammatoire. Avec un arrêt temporaire de la course, des modalités anti-inflammatoires utilisées en physiothérapie comme l’ultrason, l’application de glace pour contrôler la douleur et une courte période de prise de médication (2-3 jours), elle pourra recommencer la course à pied progressivement d’ici 10 à 14 jours. Il n’est pas recommandé de prendre des anti-inflammatoires sur une période de plus 3 jours, le phénomène inflammatoire est important pour réparer le tendon, et on ne voudrait pas empêcher le tendon de se réparer. La phase de médication est d’ailleurs nécessaire seulement si la douleur est incapacitante.

M Pilon, 60 ans

Depuis maintenant 4 mois, M Pilon est aux prises avec une douleur au tendon d’Achille. Peu actif et en surpoids, il ne se souvient pas d’avoir fait un mouvement ou une activité qui aurait pu causer sa blessure. Tous les matins, les premiers pas sont très douloureux, puis la douleur diminue quelque peu pour réapparaître lors de la descente d’escaliers et en fin de journée. La douleur devient très importante en fin de journée surtout lors des jours où il a été plus actif. Pourtant, cela fait 2 fois qu’il prend 10 jours d’anti-inflammatoires au cours des 2 derniers mois.

Pour M Pilon, il souffre probablement d’une tendinose chronique. Son tendon a probablement subi des changements dégénératifs. Sans entrer dans les détails, imaginez qu’un tendon normal aurait l’apparence d’une portion de spaghetti (non cuits!) que vous tenez dans votre main. Une tendinose pourrait ressembler à cette portion avec certaines nouilles collées les unes aux autres. Cet exemple imagé pourrait représenter des adhérences entre les fibres du tendon ou un nouveau réseau de petits vaisseaux sanguins entre les fibres de collagènes. Dans cette situation, l’inflammation est souvent inexistante ou peu importante, c’est pourquoi la médication anti-inflammatoire est souvent peu efficace.

photo (1)

Pour M Pilon, la meilleure chance de récupération est de suivre un programme de mise en tension progressif sur son tendon. Une série d’exercices souvent effectués de façon quotidienne (par exemple 3 séries de 15-20 ou même 30 répétitions une fois par jour), et ce pendant 8-10 semaines. Les exercices de type excentriques semblent avoir le meilleur effet pour opérer des changements positifs dans le tendon. Par exemple : laissez tomber lentement le talon vers le bas en se tenant sur le bout d’un escalier (comme vous pouvez le voir sur notre vidéo). Pour M Pilon, la route sera plus longue et la douleur présente lors des exercices, mais les chances de récupération sont tout de même assez bonnes. Différents types de chirurgies sont parfois nécessaires, mais il est fortement recommandé de suivre un programme de mise en tension progressive au préalable.

 

Un mot sur les Quinolones et le risque de tendinopathie…

Cette catégorie d’antibiotique peut provoquer dans certains cas (peu fréquent) des tendinopathies chez l’adulte de 60 ans et plus, surtout si vous prenez des corticostéroïdes simultanément. Il est recommandé d’en discuter avec votre médecin si vous êtes amenés à prendre ce type de médicament, surtout si vous avez déjà une fragilité au niveau du tendon d’Achille.

Vous avez des questions sur la douleur au tendon d’Achille? N’hésitez pas à nous les soumettre en commentaire!