Auteur: Emmanuelle Paradis

Physiothérapeute

Voir mon profil

La tendinite rotulienne

La tendinite rotulienne

Vous courrez depuis quelques mois et ce sport est naturel pour vous alors vous vous fixez un objectif: vous ferez votre premier demi-marathon dans quatre mois. Vous augmentez rapidement vos distances pour améliorer votre endurance. Vous avez lu que pour améliorer vos performances, vous devez faire des intervalles alors vous débutez un entrainement incluant des intervalles de vitesse et de côtes que vous avez trouvé sur internet.

Jusqu’au jour où…

course-a-pied

Tout allait pour le mieux, sauf que la semaine dernière, lors de la troisième minute en descente de la bute près de chez vous, vous ressentez un inconfort à la base de la rotule droite. La douleur s’estompe rapidement. Le lendemain, lors de votre séance de musculation au cross fit, vous faites votre dernier saut sur une boite de trois pieds et ressentez une douleur vive au même endroit. Vous touchez au tendon à la pointe inférieure de la rotule et grimacez de douleur. Votre ami entraineur — qui a déjà eu le même problème — vous dit de prendre une semaine de repos et d’appliquer de la glace pendant 10 minutes, 3x/jour.

 Comment reprendre l’entrainement de façon sécuritaire

Vous voyez que la douleur disparait au repos puis n’est plus présente lors de la descente d’escaliers; alors vous reprenez l’entrainement où vous l’aviez laissé. Cependant, la douleur récidive dès la première tentative d’augmentation de vitesse de course. Vous avez eu une tendinite au coude, il y a deux ans, qui s’était bien guérie avec l’aide de votre physiothérapeute. Vous décidez de le consulter pour lui demander conseil. Voici un bref aperçu du traitement de ce type de blessure:

– Étant donné que la course à un rythme léger n’est pas douloureuse, je vous recommande de suivre un programme de retour à la course progressif. (1) Je vous suggère aussi d’éviter les côtes et sauts pour 2 à 4 semaines.

– À l’analyse de votre patron de course, je vois que vous atterrissez loin devant votre centre de gravité,  sur le talon. Je vous suggère d’augmenter votre cadence de course (faire des plus petits pas, plus rapides) afin de diminuer l’utilisation du quadriceps à l’atterrissage. (L’analyse du coureur…en savoir plus!)

– Un programme de renforcement excentrique est requis pour augmenter la capacité du tendon à tolérer le travail de la course. (2, 3, 4, 5) EXERCICE #1(voir fichier pdf)

– Étant donné votre naturel peu flexible, vous devez aussi faire des exercices d’assouplissement de la cuisse antérieure après votre renforcement. (5) EXERCICE #2 (voir fichier pdf)

programme tendinopathie rotulienne

– Et, la partie la plus importante, vous devez apprendre à doser la quantité de stress mise sur le tendon par vos sports et exercices afin de vous adapter en fonction des douleurs ressenties.

Vous comprendrez bien qu’il sera normal de ressentir une légère douleur durant les exercices, mais qu’elle ne doit pas être présente après ces derniers et qu’il ne doit pas y avoir de douleur matinale. Vous reprenez alors vos entrainements plus progressivement que la première fois: la douleur est maintenant chose du passé!

 

Emmanuelle Paradis, physiothérapeute dans le traitement des blessures en course à pied.

 

 

Bonne course!

 

1- Saithna et al. 2012

2- Gaida et al. 2011

3- Rodriguez-Merchan, 2013

4- Duthon et al. 2012

5- Dimitrios et al. 2012