Auteur: Simon Desrosiers

Physiothérapeute

Voir mon profil

Les secrets de la tendinite dévoilés

De toutes les blessures que nous rencontrons en physiothérapie, la ‘‘fameuse’’ tendinite est indéniablement une des plus courantes chez les patients. En effet, il est le propre de l’être humain de chercher réponse à ses problèmes et l’hypothèse de la tendinite est sans équivoque la plus soulevée par les patients pour expliquer leurs douleurs. Voici un exemple de questionnement entendu quotidiennement en clinique : ‘‘Monsieur le physio, je souffre d’une douleur au bras, croyez-vous que cela pourrait être une tendinite? Ou un nerf peut-être? À moins que ce soit une entorse?’’ En réponse à cette question, l’objectif de cet article est donc de faire la lumière sur ce qu’est la tendinite.

C’est quoi un tendon, à quoi ça sert?

tendinite2-physiotherapeute-ahuntsic

Le ‘‘ite’’ à la fin du mot ‘‘tendon’’ fait référence à l’état inflammatoire de ce dernier, donc le mot ‘‘tendinite’’ signifie : inflammation du tendon. Tout d’abord, un tendon c’est quoi au juste? Pour avoir une idée plus claire de ce qu’est un tendon, on peut l’imager comme étant une corde tendue qui relie le muscle à l’os (voir schéma). Essentiellement, son rôle est assez simple. Il s’agit de transmettre la force générée par le muscle à l’os afin de permettre le mouvement. En effet, nous n’irions pas très loin si le muscle flottait sans attache dans le corps en se contractant dans le vide. Il est aussi intéressant de savoir que, contrairement au muscle, qui est très élastique et qui change fortement de longueur au cours de sa contraction, le tendon a la caractéristique d’être beaucoup plus rigide, donc de ne pas s’étirer énormément.

Quelles sont les causes qui se cachent derrière la tendinite?

D’accord, la tendinite constitue l’inflammation du tendon, mais qu’est-ce qui cause cette inflammation? On peut séparer les causes en deux grandes catégories : 1- la tendinite traumatique et 2- la tendinite de surutilisation. Pour le premier cas, un choc ou encore une contraction musculaire très violente lors de l’exécution d’un mouvement sportif, par exemple, peut être à l’origine de l’irritation du tendon. Le 2e cas est, toutefois, beaucoup plus fréquent. Il suffit de penser à tous les emplois ou encore aux sports qui comprennent des mouvements très répétitifs dans lesquels le tendon peut être coincé à maintes reprises durant la journée et ce, pendant des mois ou des années. De cette manière, les fibres du tendon s’endommagent petit à petit, ce qui peut même entraîner une déchirure partielle ou complète de ce dernier. Cette irritation chronique du tendon est également connue sous le nom de tendinose.

Quelles sont les tendinites les plus fréquentes?

De par leur localisation dans le corps humain ou encore en raison des forces de tensions plus importantes auxquelles ils sont soumis, certains tendons sont plus susceptibles d’être lésés, de développer une tendinite. En clinique, il est très fréquent de voir un patient qui se présente avec une tendinite à l’épaule. L’épaule est l’articulation la plus mobile du corps et les tendons qui se trouvent dans cette région disposent de très peu d’espace. Ces deux conditions réunies rendent les tendons plus vulnérables. La tendinite du coude, aussi appelée épicondylite, qui peut être causée par des mouvements répétitifs des doigts et des poignets (exemple : travail à l’ordinateur) est également l’une des plus fréquentes. Pour ce qui est de la jambe, la tendinite d’Achille (au talon) est une atteinte qui est, elle aussi, assez commune. On la retrouve souvent chez ceux qui ont commencé trop intensément leur saison sportive ou qui ont commencé trop abruptement une nouvelle activité comme la course. Le tendon d’Achille est un bon exemple de tendon qui est soumis à de grandes forces de tension étant donné qu’il supporte le poids du corps et qu’il constitue l’attache des muscles du mollet, muscles qui participent à la poussée lors de la marche, des sauts et de la course.

Quel est le traitement pour la tendinite?

Le premier traitement auquel il faut penser dans le cas d’une tendinite est l’application de glace afin de calmer l’inflammation. Toutefois, c’est bien souvent insuffisant, surtout dans les cas où des mouvements répétitifs sont en cause. Le physiothérapeute est le professionnel pour rééduquer les mouvements de façon à minimiser les pincements des tendons mentionnés précédemment. Par ailleurs, il vous donnera des exercices très spécifiques qui contribuent fortement à la guérison de la tendinite.