Articulation temporo-mandibulaire (ATM)

Craquement ? Douleur ? Blocage ?

Les troubles à l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) peuvent provenir d’une dysfonction de la temporo-mandibulaire, de la région cervicale ou même de la région crânio-cervicale.

Comme toute articulation, on retrouve à l’ATM des surfaces articulaires, du liquide synovial, une capsule, des ligaments, des muscles, des tendons et même la présence d’un disque articulaire. Ces structures peuvent donc mener à de l’arthrose, de l’inflammation, une rétraction capsulaire, une laxité ligamentaire, des tensions musculaires ou un blocage articulaire suite au déplacement du disque.

Les patients peuvent présenter un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • Céphalées / douleur cervicale ou faciale
  • Engourdissement ou fourmillements autour de la mâchoire
  • Douleur pour mâcher, serrer les dents ou bâiller
  • Craquement ou blocage de la mâchoire
  • Déviations de la mâchoire lors de l’ouverture ou la fermeture de la bouche
  • Son de cliquetis / sensation de frottement lors de l’ouverture de la bouche ou pendant la mastication
  • Diminution des mouvements de la mâchoire
  • Changement dans la manière dont les dents du haut et celles du bas s’emboîtent

Chez PhysioExtra,  il est possible de traiter ces symptômes en physiothérapie avec nos physiothérapeutes experts dans le domaine.

Tout d’abord, une évaluation de la posture, des amplitudes cervicales, crânio-cervicales et des articulations temporo-mandibulaires est effectuée. La force et les tensions musculaires, ainsi que la stabilité ligamentaire sont par la suite évaluées.

Pour le traitement en physiothérapie nous utilisons:

  • Des approches en thérapie manuelle pour rétablir la normalité des mouvements
  • Des techniques de relâchement musculaire au niveau des muscles temporaux, sous-occipitaux et intra-buccaux (masséter, ptérygoïdes médiaux et latéraux)
  • Des programmes d’exercices pour augmenter l’amplitude articulaire, augmenter le contrôle musculaire associé aux sensations de « clics » et aux déviations importantes, relâcher les muscles tendus et renforcir certains muscles affaiblis
  • L’enseignement postural (extension axiale pour diminuer la compression crânio-cervicale)
  • L’électrothérapie (Ultrason, TENS, etc.)
  • Des conseils de prévention seront enseignés tout au long du traitement

Avec ces approches, nous visons à réduire les problèmes, les symptômes et à recouvrer des ATM sains.