Physiothérapie pédiatrique

Cette section a été conçue par les physiothérapeutes expertes en pédiatrie de PhysioExtra afin d’informer les parents sur les différentes conditions qui sont traitées en physiothérapie pédiatrique et donner des trucs et conseils afin de prévenir certaines problématiques.

CONDITIONS TRAITÉES EN PHYSIOTHÉRAPIE PÉDIATRIQUE
  • Torticolis congénital et positionnel
  • Plagiocéphalie
  • Retard de développement moteur (de tous âges) incluant hypotonie, hypertonie et la clientèle trisomique
  • Démarche atypique (pointe des pieds, pieds vers l’intérieur)
  • Atteinte musculosquelettique (pieds bots, luxation congénitale de hanche)
  • Lésion du plexus brachial
  • Difficulté de coordination et d’équilibre (malhabileté motrice)
  • Paralysie cérébrale, encéphalopathies, AVC et autres maladies neurologiques
  • Maladies neuromusculaires (ex.: dystrophie musculaire de Duchenne)
    • Le physiothérapeute joue un rôle dans le maintien des amplitudes articulaires, de la souplesse et de la force le plus longtemps possible selon le diagnostic du patient. Le but premier est de maintenir le plus longtemps possible la condition fonctionnelle et la participation aux activités sociales de l’enfant étant donné le caractère dégénératif des maladies neuromusculaires.
  • Prématuré
    • Le physiothérapeute intervient avec les bébés prématurés lorsqu’ils ont un délai dans leur développement moteur global, ce qui arrive plus fréquemment que chez les bébés nés à terme. Il est important de considérer l’âge corrigé du bébé lorsqu’on parle de développement moteur global. Pour calculer l’âge corrigé de votre bébé, vous devez soustraire votre date prévue d’accouchement à la date d’aujourd’hui.
Quand consulter en physiothérapie pédiatrique?

Si vous répondez oui à une ou plusieurs des questions suivantes,78
n’hésitez pas à consulter une physiothérapeute avec une expertise en pédiatrie.

La physiothérapeute pourra évaluer votre enfant et vous donner de nombreux conseils pour favoriser un développement moteur le plus harmonieux possible.

  • Est-ce que votre bébé garde la tête tournée ou inclinée plus souvent d’un côté?
  • Est-ce qu’il a de la difficulté à tourner la tête de façon égale des deux côtés?
  • Lors de l’allaitement ou du biberon, a-t-il plus de difficulté à boire d’un côté?
  • Est-ce que votre bébé garde toujours les poings fermés après 4 mois?
  • A-t-il tendance à arquer le dos ou à se pousser vers l’arrière en extension?
  • Est-ce que votre bébé ne tolère pas la position sur le ventre en période de jeu dès le premier mois?
  • Est-ce que votre bébé ne roule pas du ventre au dos et vice versa à 7 mois?
  • Est-ce que votre bébé ne se tient pas assis seul à 8 mois?
  • Est-ce que votre bébé se déplace uniquement en position assise sur les fesses sans marcher à 4 pattes?
  • Est-ce qu’il ne marche pas à 4 pattes à 10 mois?
  • Se pousse-t-il toujours sur la pointe des pieds en position debout?
  • Est-ce que votre enfant ne marche pas quelques pas à 15 mois?
  • Est-ce que votre enfant trébuche fréquemment dans les tapis ou les petits obstacles à 2 ans?
  • Est-ce que votre enfant marche constamment sur la pointe des pieds ou les pieds vers l’intérieur, peu importe son âge?
  • Est-ce que votre enfant ne court pas à 2 ans ou 2 ans et demi?
  • Est-ce que votre enfant ne saute pas à pieds joints à 2 ans et demi?
  • Y a-t-il un retard important entre son développement et ce que les autres enfants de son âge font?
  • Est-ce que votre enfant semble malhabile dans les sports ou a de la difficulté avec les activités de coordination?

Il est important de mentionner que vous n’êtes pas dans l’obligation de consulter un médecin avant de consulter en physiothérapie, car la référence médicale n’est plus obligatoire depuis 1990. Il est également à noter que la plupart des compagnies d’assurance remboursent les traitements de physiothérapie. Cependant, certaines d’entre elles demandent une référence médicale pour rembourser les traitements. Renseignez-vous auprès de votre compagnie d’assurance pour de plus amples détails.

LE DÉROULEMENT D’UNE SÉANCE

Chez PhysioExtra, la première rencontre sert à évaluer votre enfant afin de cibler la ou les différentes problématiques, établir les buts et les objectifs du traitement en physiothérapie et vous fournir des explications et des conseils afin que vous compreniez bien comment aider votre enfant.

Tout d’abord, en arrivant à la clinique, vous serez invités à remplir un questionnaire concernant l’histoire de l’enfant (le déroulement de la grossesse et de l’accouchement, les complications et maladies associées, son développement moteur jusqu’à ce jour, ses habitudes, etc.).

janie

Ensuite, vous rencontrerez la physiothérapeute qui procédera à l’évaluation objective (durée approximative de 45 minutes à une heure). Selon l’âge de l’enfant, nous pourrons évaluer ses amplitudes de mouvements, sa force, sa souplesse, sa posture, son tonus musculaire, son niveau de développement moteur, les déformations et bien sûr, ses capacités fonctionnelles (comment il se déplace, comment il fait certains mouvements, la façon de maintenir une position, les jeux et jouets qu’il utilise, etc.).

À la fin de l’évaluation, la physiothérapeute vous expliquera la problématique et vous donnera immédiatement des conseils et exercices à faire à domicile avec votre enfant. La participation des parents dans ce processus est primordiale, car vous êtes les premiers intervenants dans la vie de votre enfant et c’est vous qui interagissez avec lui le plus souvent. La thérapeute agit principalement comme guide qui vous indique comment et avec quels outils vous pouvez optimiser le développement de votre enfant. À la fin de l’évaluation, nous établirons également la fréquence et la durée approximative des traitements.

Par la suite, lors des prochaines rencontres, la physiothérapeute regardera avec vous les exercices qui ont été faits à la maison et les ajustera selon la progression de l’enfant. La thérapeute fera aussi des activités avec votre enfant pour l’aider avec la problématique qui a été identifiée. Cela vous permettra donc de regarder comment la thérapeute travaille et vous donnera des trucs pour la maison. Elle répondra aussi à vos interrogations tout au long du processus de suivi et pourra référer votre enfant à d’autres professionnels de la santé (ergothérapeute, pédiatre, physiatre, orthopédiste) avec l’aide de votre médecin traitant si la situation le nécessite.