Qu’est-ce que l’acupuncture ?

Une médecine ancienne dans un monde moderne

Comme nos anciens électroménagers …parfois ce qui est vieux est ce qu’il y a de mieux ! L’acupuncture est une branche de la médecine traditionnelle chinoise qui comprend la pharmacopée, la moxibustion, le tai chi et le massage. L’acupuncture est une médecine énergétique. Elle présume l’existence d’une énergie vitale, le « Qi » (prononcer « tchi »), indispensable à la vie, circulant partout dans le corps. Elle est transportée par un réseau de canaux appelés méridiens. Ces derniers acheminent l’énergie dans tout l’organisme afin d’alimenter les organes, les muscles, le cerveau… et maintenir ainsi le bon fonctionnement du métabolisme. La preuve scientifique a été faite, en injectant des produits radioactifs, le flux était visible et il a suivi les trajets décrits par les chinois depuis des milliers d’années ! Si l’énergie circule harmonieusement, il y a équilibre et santé.

Son statut au Québec

C’est le Code des professions qui est la loi-cadre du système professionnel québécois et qui précise les conditions d’exercice professionnel. C’est de cette loi-cadre que découle de la Loi sur l’Acupuncture et tous les règlements et les directives associées.

Depuis 1995, c’est l’Ordre des acupuncteurs (OAQ) qui effectue la délivrance du permis d’exercice et  administre l’inscription annuelle obligatoire au Tableau de l’ordre. Les personnes qui désirent exercer l’acupuncture au Québec doivent détenir un permis d’exercice émis par l’OAQ et être inscrites annuellement au Tableau de l’ordre, il y a environ 800 membres.

Les personnes qui désirent bénéficier de ses services peuvent le consulter directement, sans requérir, au préalable, une prescription médicale. Cependant, l’acupuncteur pourra bénéficier grandement des informations relatives aux diagnostics émis par d’autres professionnels de la santé pour préciser son opinion quant à l’état de santé de la personne qui consulte et dans l’élaboration du plan de traitement qui s’en suivra.

Le Collège de Rosemont est le seul établissement au Québec autorisé à offrir le programme d’acupuncture, et ce depuis l’automne 1986. Une formation de 2640 heures qui porte sur la médecine chinoise, mais qui accorde beaucoup d’importance aux notions d’anatomie, de biologie, de pathologie, de pharmacologie occidentale. Le Collège collabore avec diverses institutions de médecine traditionnelle chinoise de Chine. Il est possible pour des professeurs et des étudiants du département de se rendre en Chine pour suivre un stage de pratique clinique dans les hôpitaux rattachés à ces institutions. Les étudiants bénéficient de 480 heures de stage clinique.

Le comité de formation continue de l’OAQ  veille à offrir aux membres de l’Ordre des formations de niveau  universitaire qui pourraient être créditées, sur l’approbation du responsable universitaire, si l’acupuncture était reconnue comme science universitaire, projet sur lequel l’Ordre travaille depuis plusieurs années. Il n’y a pas de ‘’spécialité’’ en acupuncture mais en formation continue, l’acupuncteur peut approfondir ses connaissances en obstétrique, en musculo-squelettique, en herbologie chinoise…

L’OAQ maintient de hauts standards de qualité dans la formation et la pratique des acupuncteurs au Québec. Pour vous assurer de recevoir des soins d’une personne dont les compétences ont été évaluées et dont la pratique est conforme, assurez-vous qu’elle détient un permis d’exercice et qu’elle est dûment inscrite au Tableau de l’ordre.

Les 5 raisons de consultations les plus fréquentes en acupuncture

Depuis des milliers d’années, en Orient, l’acupuncture est utilisée pour maintenir et améliorer la santé de tous. Elle n’a plus à faire ses preuves mais dans un monde moderne on peut maintenant démontrer son efficacité. Vous pouvez consulter la liste officielle de l’OMS, cette liste montre les maladies, symptômes et conditions pour lesquels l’acupuncture s’est révélé un traitement efficace lors de recherches cliniques contrôlées. Voici en bref, les raisons de consultations les plus fréquentes :

1. Pour vos douleurs et troubles musculo-squelettiques aiguës ou chroniques tel l’arthrite, rhumatismes, sciatique, entorse, tension, spasmes musculaires, fibromyalgie, bursite, épicondylite, tendinite, syndrome du tunnel carpien, névralgie, épine de Lenoir, etc…

Comment ?  L’acupuncture a un effet vasodilatateur et antispasmodique incontestable, elle augmente le cortisol et elle a une action analgésique qui est créé en augmentant les taux d’endorphines, de sérotonine et d’adénosine.

2. Pour renforcir votre système immunitaire : on apporte une aide appréciable si vous souffrez d’asthme, sinusite, grippe, bronchite, allergies, eczéma, psoriasis, zona, urticaire…

Comment ?  En stimulant la production de gammaglobulines, favorisant une amélioration des processus anti-infectieux et un effet sérotoninergique, soulageant les allergies.

3. Pour les problèmes féminins et masculins liés aux déséquilibres hormonaux comme à la ménopause et l’andropause, pour aider la fertilité, la grossesse et l’accouchement.

Comment ? L’acupuncture participera au rétablissement de l’équilibre hormonal, à l’amélioration du flux d’énergie vital et sanguin. Elle peut, dans certains cas, faire baisser le niveau de FSH et aider à régulariser le cycle menstruel ainsi que produire une ovulation de bonne qualité.

4. Pour calmer et énergisé; donc si vous souffrez de  fatigue, insomnie, burn-out, stress, dépression, anxiété, migraine et problèmes digestifs…

Comment ? L’effet relaxant de l’acupuncture est causé par une diminution de l’activité sympathique par la sécrétion de sérotonine.

5. Pour votre beauté et bien-être, pour diminuer les rides, la cellulite et aider dans les désintoxications, cigarettes…

Comment ? Stimuler la production de collagène, activer la circulation  lymphatique et régulariser les fonctions glandulaires. Le courant dégagé par les aiguilles et le champ électrique qui se crée entre elles permettraient de tonifier les muscles, relancer la circulation veineuse au sein des tissus cutanés, et de réduire la couche graisseuse. Aide aux réactions de sevrages autant physiques que psychologiques .

Si vous n’avez aucune de ses raisons pour consulter un acupuncteur, alors venez simplement aux changements de saisons pour maintenir votre bon état de santé, et si vous avez un problème particulier, n’hésitez pas à demander à un acupuncteur s’il pense que l’acupuncture est pour vous un bon traitement !

Après avoir préparé la maison, l’auto… pour l’hiver, pensez à vous !
Un ou deux petits traitements d’acupuncture, pour vous aider à passer un bel hiver !

 

Inspiré du site de l’Association des Acupuncteurs du Québec  et de l’Ordre des Acupuncteurs du Québec.